PPR

HomePod d’Apple : Spike Jonze persiste et signe en danse !

Pour promouvoir le HomePod d’Apple, le réalisateur Spike Jonze et l’artiste FKA twigs nous offrent une chorégraphie qui va littéralement repousser les murs et les limites…

Si comme nous, vous vous souvenez de LA publicité Kenzo de 2016, impossible de ne pas y voir une continuité avec le spot du jour !

Pour le compte d’Apple et de son HomePod, c’est à Spike Jonze (Her, Dans la peau de John Malkovich) que revient la tâche de promouvoir le nouvel objet connecté de la marque.

On comptera donc un client puissant, Spike Jonze derrière la caméra, la chanteuse & danseuse FKA Twigs devant, le tout sur « fond » de « Til It’s Over. » de Anderson .Paak… Décryptage.

HomePod : Welcome home

Le personnage campé par FKA Twigs semble vivre au quotidien une vie bien morose et « classique ». Le combo métro/boulot/dodo nous est directement présenté comme faisant partie intégrante de la vie de notre héroïne… Les clichés s’en mêlent : il pleut, il fait nuit, les rues sont aussi bondées que le métro et les ascenseurs. Une société présentée comme bien enviable dans laquelle tout est uniformisé et morne, idée classique de la littérature d’anticipation, un peu à la manière de 1984 d’Orwell.

Seul havre de paix existant, son « chez soi ». Une fois arrivée à son appartement, FKA Twigs a bout de force demande à Siri de jouer quelque chose qu’elle aime bien. L’enceinte connecté HomePod joue alors « Til It’s Over. ». Le personnage entrainé par le son découvre que grâce à la musique, elle a maintenant le pouvoir de jouer avec les éléments pour les distordre, d’abord la table, puis les murs !

De manière assez stylisée, les murs et les couleurs s’allongent à la guise de la danseuse. Le spot/clip de 4 minutes devient alors très visuel et quelque peu abstrait avec ce jeu sur l’espace et les couleurs, devenus malléables. Maintenant dans cette ambiance colorée et surréaliste, FKA Twigs tombe sur son reflet dans le miroir, celui-ci est indépendant et invite notre héroïne à passer de l’autre côté pour danser. Peu après, la danseuse retrouve la tristesse de son appartement et de la réalité mais cette fois-ci, avec le sourire.

HomePod d'Apple : FKA Twigs danse

Si le spot fait autant parler de lui, c’est pour la beauté de sa DA et par la volonté qu’à Apple de sortir de son monde froid, gris et épuré que la pomme tente de faire oublier. Le HomePod serait donc la solution pour apporter un peu de gaieté et de couleurs dans nos vies et à la vision de ce spot… Pourquoi pas ?

Faisons une ovation pour la chorégraphie que l’on doit à Ryan Huffington, le même à qui l’on doit la danse de Margaret Qualley pour Kenzo en 2016… Après tout, on ne change pas une équipe qui gagne !