PPR

Flat Eric – « the wanted plush »

Avant les années 2000, Levi’s et le réalisateur Quentin Dupieux produisaient quelques publicités avec comme égérie : Flat Eric ! Séquence nostalgie.

Avant même de s’attarder sur les spots de Levi’s, de légères précisions s’imposent quant à leur auteur/réalisateur…

Flat Eric et un "faux" Quentin Dupieux-PPR2

Flat Eric et un « faux » Quentin Dupieux

Quentin Dupieux c’est, vous ne le savez peut être pas , l’artiste français derrière Flat Beat, Vous êtes des animaux (Positif), Réalité ou encore Rubber ! C’est un artiste français un peu touche-à-tout qui a fait ses débuts derrière la caméra en compagnie de Michel Gondry. Puis c’est avec sa casquette de musicien qu’il se fera définitivement connaître avec UN nom : Mr. Oizo.

Mr. Oizo, c’est le pseudonyme qu’utilise M. Dupieux pour signer ses sons… Et ce n’est donc pas la peluche jaune devenue iconique.

Cette dernière, création de Dupieux et de Jim Henson’s Creature Shop (les créateurs des Muppets), se nomme donc : Flat Eric. Cette mise à niveau faite, revenons à nos moutons : la pub.

1999, l’américain Levi’s et son agence BBH engagent Dupieux/Mr. Oizo/Flat Eric pour réaliser plusieurs courts métrages.

Derrière la caméra, Dupieux raconte une simple histoire : en Californie, Flat Eric et son ami Angel sont poursuivi par la police. Ce n’est pas plus compliqué que ça !

Quant au produit promu, c’est le type de jeans Sta-Prest Denim (littéralement Stay Pressed), pantalon qui avait la réputation d’être infroissable, produit depuis 1964.

La fiabilité des produits Levi’s n’est pas ici la raison du succès de ces spots, non, c’est bien la « folle » participation de Dupieux qui rendront ces pubs intemporelles, légendaires.

FLAT ERIC, LES RAISONS DU SUCCÈS

Ce que les spots insufflent outre cette histoire de course poursuite, c’est un doux mélange de comédie, de WTF, de musique et de liberté. Les deux protagonistes sont en cavale et ne semble d’ailleurs pas en souffrir, au programme coiffeur, danse, pause au bord de la route, air guitare, …

Une fois encore, il serait facile d’attribuer le mérite de cette campagne à son seul Guest, mais n’est pas Levi’s ou Dupieux qui veut ! C’est bien grâce à un tout, la rencontre entre un réalisateur, une marque, une époque.

Sur Culture Pub, il y a 8 spots référencés, on ne saurait trop vous conseiller de tous les regarder, ils sont courts, amusants et auront l’avantage non négligeable de vous montrer Flat Eric faire autre chose que seulement bouger la tête.