PPR

Sensibiliser à l’isolement

L’association Astrée et FCB Paris ont touné un court-métrage intitulé Alice(s) pour sensibiliser à l’isolement et à la grande solitude. 

Réalisé par Julien Rotterman, directeur de création chez FCB Paris, ce court-métrage met en scène une jeune fille, Alice. Le film nous montre une fille sociable, qui échange avec ses amis par téléphone ou sur Facebook, qui va à l’école et sort le soir de temps en temps. Son existence paraît tout à fait équilibrée mais les plans où le personnage est seul se multiplient tout au long du film. On se rend compte petit à petit que tout cela n’est qu’une carapace face à sa mère et qu’Alice se retrouve enfermée dans un double jeu entre un paraître idéal et un être solitaire. 

Adressé aux parents, ce film permet de mettre en évidence le fait que le mal-être lié à l’isolement est souvent difficilement perceptible pour les proches. Cela amène souvent l’individu à se replier de plus en plus sur lui-même et à amplifier ce sentiment de solitude. 

La grande solitude n’est malheureusement pas un cas isolé puisque le film termine par ce chiffre qui peut paraître étonnant :

6 millions de Français seraient touchés par l’isolement

Un chiffre qui résonne et devrait nous faire réagir pour ne plus laisser nos proches dans de telles situations. Ce film poignant permettra sûrement d’éveiller les consciences et une fois de plus, de montrer que les réseaux sociaux et autres moyens de communication ne permettent pas de créer ce rapport physique dont nous, hommes et femmes, avons besoin pour avancer. 

Ce court-métrage de 9 minutes est diffusé depuis le 22 novembre sur les réseaux sociaux, il existe aussi dans un format davantage publicitaire de 2 minutes, et fera l’objet d’une campagne de sensibilisation par des interventions de l’association Astrée dans les collèges et lycées dès début 2017.