PPR

Adidas is all in or nothing

Comme vous le savez tous, ce soir c’est la finale de Coupe du monde 2014 où va s’affronter l’Allemagne contre l’Argentine.

Durant le mondial, les équipementiers ont tout donné pour pouvoir être sur tous les fronts: campagnes de communications, brand content, et partenariats avec les équipes.

Dans le top 3 on retrouve donc Nike, Adidas et Puma. Sur un plan marchandising les équipes sont de parfaites vitrines pour promouvoir les nouveaux produits des marques: Chaussures, maillots, vêtements et ballons de foot.

Mais vous l’aurez compris, les marques se disputent les meilleures équipes du mondial pour les sponsorisés, afin d’augmenter leurs taux d’expositions face aux téléspectateurs du monde entier. Et nous, en tant que consommateur lambda on ne peut s’empecher de penser que, la défaite ou victoire d’une équipe va se répercuter sur les ventes de son fournisseur officiel. Mais alors, que penser des éliminations précoces d’équipes leaders tel que l’Espagne, le Portugal ou même l’Angleterre ? D’un point de vue ROI pour les marques on a vu mieux, je pense.

Dans le dernier carré qui opposait le Brésil (Nike) à l’Allemagne (Adidas), et l’Argentine (Adidas) aux Pays-Bas (Nike), une chose saute aux yeux: la finale va permettre à la marque aux bandeaux, une exposition médiatique nettement supérieure à celle de ses concurrents.

La marque que l’on verra uniquement ce soir sera donc Adidas. Et pour communiquer (vendre) toujours plus sur ses produits, depuis l’annonce de l’affiche finale du mondial, la marque diffuse sur Youtube une vidéo de 1min30 mettant en avant ses deux équipes fédératrices.

Alliant voix off sereine, bande-son envoutante et images du mondial, Adidas se fait une belle promotion, aux dépens de Nike .