PPR

« Flight of the stories », le voyage des souvenirs de la Première Guerre Mondiale

A l’occasion de l’ ouverture de la galerie de la Première Guerre Mondiale le 19 juillet prochain à l’Imperial War Museum à Londres, l’agence Johnny Fearless a publié une nouvelle campagne, « Flight of the stories« . 

En cette année 2014, année du centenaire de la Première Guerre Mondiale, l’agence a voulu toucher la population anglaise afin qu’elle se rende au musée pour voir et entendre les mots de ceux qui ont vécu et qui sont morts durant cette Guerre. 

C’est grâce au producteur Aardman que ce film a pu mettre en scène l’importance des souvenirs laissés par ceux qui n’ont jamais quitté les champs de bataille dans le nord de la France. 

Le film « Flight of the stories » débute en France sur un ancien champ de bataille au milieu des vestiges des tranchées d’où s’envolent des centaines de « guillemets » représentants les histoires de ces soldats morts au combat. Les « guillemets » s’élèvent et se rejoignent dans le ciel pour parcourir le nord de la France, traverser la Manche et survoler Londres avant de se poser à l’Imperial War Museums. En plus de la mélodie utilisée ici pour évoquer le courage et l’ardeur des soldats lors du combat, la conclusion du film « Many never came home, but their stories have« * nous touche et nous émeut. (*Beaucoup ne sont pas rentrés chez eux, mais leurs histoires oui). 

Cette campagne est donc une réussite pour l’IWM, qui permet de sensibiliser la population anglaise et de montrer l’importance des souvenirs laissés par ceux qui ne peuvent pas raconter eux-mêmes leurs histoires grâce à un film imagé et fort de sens.